Archives de Tag: cinéma business film usa europe salle internet valeur argent rentabilité marketing

La valeur d’un film décroit par son “exposure”

Je viens de commencer « The movie business book » de Jason E.Squire. Ce monsieur considère, et il n’est pas le seul dans ce milieu, qu’un film perd de la valeur quand il devient accessible par un plus grand nombre.

Dans cette logique, et on le comprend facilement, un film qui est vu par tout le monde n’a plus de valeur commerciale, il est un succès mais ils ne se vend pas. La démarche est donc de ne pas bruler les étapes : d’abord les salles, puis on attend, ensuite les dvd, puis on attend, ensuites les télés, …

Le problème dans ce modèle, c’est qu’un film qui n’a pas de succès dans les salles est rangé dans les catalogues confidentiels en dvd et est rarement acheté par les télés (ou, par chance, dans un package comme cadeau bonux). Du coup, c’est un flop commercial et une énorme frustration pour l’auteur.

Et comment on a un succès dans les salles?  En étant distribué correctement (filtre distributeur), en passant au bon moment (filtre distributeur et chance), en passant dans les bons endroits (filtre distributeur et salles), en restant suffisamment longtemps (filtre salles et public), en correspondant à une envie (filtre public), en étant bien critiqué (filtre public, presse et distributeur) et enfin en étant « bon » (filtre auteur). Bref, si t’as pas au début de distributeur pour les salles, tu échappes totalement au modèle décrit par Squire et partagé par la plupart des gens du milieu.

Et quoi? Tu jettes ton film ? Est-ce que ça veut dire que ton film n’a pas de valeur ? Et si on s’en remettait principalement au filtres public et auteur? Aujourd’hui les principaux intermédiaires qui font la valeur commerciale d’un film sont en crise, est-ce du aux films? Je compte bien avancer dans la (re)définition de la valeur d’un film, car c’est au plus profond de cette définition qu’il faut travailler selon moi.